Bienvenue sur le site de la mairie de Saint-Loubert

association de restauration et de sauvegarde de l'église

20211205_135510.jpg

Créée en 1998 sous le nom de « Association pour la restauration de l’église du XIIème siècle de Saint-Luperc-de-Colhac, cette association a pour but de rechercher, d’étudier et mettre en oeuvre tous les travaux d’entretien au bâtiment et au mobilier de l’église de Saint-Loubert, ainsi que de susciter et encourager tous moyens pour y parvenir.

 

Les statuts sont parus au journal officiel le 3 novembre 1998. Le siège social est situé à la mairie de Saint-Loubert.

Monsieur le Maire en est Président d’Honneur, le prêtre desservant en est vice-président, ils sont tous deux membres de droit.

Les membres du conseil d’administration sont Frédéric JOLLES, président, Yvette GATARD, vice-présidente, Sylvie GRAY, secrétaire, Mauricette JOLLES, secrétaire adjointe, Bernard LAGAHUZÈRE, trésorier, et Jean-Louis DARTEYRE, trésorier adjoint.

 

Les ressources de l’association comprennent le produit des manifestations et des dons, les cotisations des adhérents, les subventions de l’Etat, du Département et de la Commune.

 

Léglise étant inscrite au répertoire des bâtiments à protéger, les travaux sont soumis à lappréciation des services de larchitecte des Bâtiments de France. Les travaux effectués au niveau des murs des deux chapelles, ainsi que la réfection prévue des plafonds, doivent être conformes à leur avis.

La restauration de la statue de la Vierge n’a été entreprise qu’après visite et accord de M.MAFFRE,  de  la Direction Régionale Arts et Culture, en charge de la conservation des objets du patrimoine. Les spécialistes locaux à qui elle a été confiée y ont apporté leur compétence et le goût du travail bien fait.

Pour façonner et rebrocher deux bras sur un vieux morceau de tilleul deux fois centenaire, il a fallu 17 opérations principales pour finir un ouvrage en dorure en détrempe ; il a fallu encoller, blanchir, reboucher, ramonder, dorer, brunir, mater, vermillonner, et parfois répéter plusieurs fois ces opérations.

Restaurée, rajeunie, notre Vierge du XIIIème siècle, en bois doré, trouve bien sa place dans les murs, dépouillés de tout superflu, de notre vénérable église du XIIème siècle.

 

Si vous aimez la beauté et la simplicité de cette vieille église, aidez-nous par vos dons ou vos cotisations, pour permettre la continuité de sa restauration et de sa mise en valeur.

 

Soyez-en remerciés et félicités.

 

L’Association pour la restauration et la sauvegarde de l’église de Saint-Loubert